LINA Maintenance menu GMAO

1. Déclarer un préventif

Pour créer un préventif, on se rend dans « Tous les menus  » > « Préventif ».

Cliquez sur « Nouveau » pour ouvrir une nouvelle fenêtre d’édition d’un préventif.

Nouveau préventif

Champ Equipement : On renseigne l’équipement auquel est rattaché le préventif.

Champ Inhibé : Permet d’archiver le préventif mais sans le supprimer. Il ne sera plus pris en compte dans les OT, mais restera pris en compte dans les analyses.

Champ Préventif : Le titre du préventif, par exemple « vidange tous les 6 mois » ou « contrôle annuel de conformité ».

Champ Durée (Min) : Indiquez le temps estimé de réalisation avec une valeur en minutes.

Champ Début : indiquez la date de dernière réalisation de ce préventif (même antérieur à l’acquisition du logiciel de GMAO). Cette date servira de référence dans le calcul de la prochaine date de réalisation, dans le cas d’un préventif périodique.

Champ Gravité : permet de donner un ordre de priorité à ce préventif par rapport à d’autres tâches.

Champ Prestataire : Cocher cette case vous permet d’indiquer le prestataire en charge de ce préventif.

Champ Description : La description du préventif sera transmise à la fiche OT lorsque le préventif sera transformé en OT.

Les autres champs sont moins importants et peuvent être utilisés ou non selon vos besoins.

2. Onglet Périodicités

On se rend maintenant dans l’onglet « Périodicités  » qui permet de définir le préventif selon le type de  maintenance souhaitée.

préventif fréquence périodique

Préventif périodique :
planification selon une périodicité hebdomadaire, mensuelle, annuelle.



Je coche la première case « Jours », qui dégrise les champs liés à la maintenance systématique.

préventif compteur théorique

Compteur théorique :
utile si vous n’avez pas de compteur réel de l’automate.






Je coche la seconde case « Compteur théorique ».

Vous savez par exemple qu’en théorie votre machine produit 20 pièces par jour, et qu’elle est en marche les lundi, mardi et mercredi. Vous déclenchez un préventif au bout de 200 pièces produites théoriquement par la machine.

En mettant par exemple 60 pièces de tolérance, vous savez que cela vous donne une semaine complète de tolérance pour réaliser le préventif, avant qu’il soit en retard.

maintenance prévisionnelle

Pour déclarer un compteur réel, voir le chapitre Déclarer les fonctions.

Compteur réel :
vous avez un compteur réel qui remonte de l’automate.










Je coche la troisième case « Compteur réel ».

Vous n’êtes alors plus dans une production théorique mais réelle. Vous définissez un déclenchement sur un nombre réel de pièces produites, ou de cycles exécutés, etc.

Il est possible de cocher plusieurs cases pour avoir plusieurs types de périodicités en parallèle.

Lorsqu’une périodicité arrive à son terme, elle déclenche le préventif même si les autres n’ont pas atteint leur limite.

chekclist préventif

3. Onglet Checklist

Comme sur les équipements, je peux ajouter des checklists à un préventif.

Les checklists du préventif s’ajouteront aux checklists de l’équipement.

équipement requis préventif

4. Onglet équipement requis

En plus des articles vous pouvez avoir besoin d’un équipement spécifique pour effectuer la tâche du préventif, par exemple un cric.

Il peut être utile de déclarer ici un équipement requis pour s’assurer qu’il sera disponible, dans le cas où vous n’avez qu’un seul exemplaire pour toute l’équipe de maintenance par exemple.

Remarque : il n’y a pas de planning de réservation des équipements requis, cela relève de votre organisation interne.

documents préventif

5. Onglet Documents

Comme sur les équipements, je peux ajouter des documents à un préventif.

Lina Maintenance GMAO Equipement

6. Visualiser les préventifs sur un équipement

En revenant dans le menu « Equipement », sur chaque équipement se retrouvent tous les préventifs associés à celui-ci.

Double-cliquer sur un préventif pour accéder directement à sa fiche afin de le modifier ou consulter toutes ses informations.

Défiler vers le haut